Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.
Retenir la tension

Retenir la tension

Fred Guzda
décembre 2018

Dans son travail, qui entrelace photographie et vidéo, Pierre-Yves Brest propose, comme il le dit lui-même, une « lecture singulière des territoires qu'il parcourt ». Quelle est la singularité de cette lecture, et comment la caractériser ? Je voudrais suivre le fil d’une remarque de l’artiste pour tenter d’y répondre. À propos d’une série de photographies, intitulée Looking right then left... then right again (2009-2010),qui présentent des personnes de dos ou de profil dont le regard, que l’image ne montre pas, est pourtant perçu comme suspendu à un hors -champ lointain et invisible, Pierre-Yves Brest déclare : « Chaque image est à la fois autonome et constitutive de la série. L'ensemble forme une image à part entière, globale, multiple, monumentale et plus complexe. » Cette remarque vaut tout aussi bien, me semble-t-il, pour chacune de ses images que pour l’ensemble de son travail.   Read the entire text

 

Retenir la tension

Retenir la tension

Fred Guzda
décembre 2018

Dans son travail, qui entrelace photographie et vidéo, Pierre-Yves Brest propose, comme il le dit lui-même, une « lecture singulière des territoires qu'il parcourt ». Quelle est la singularité de cette lecture, et comment la caractériser ? Je voudrais suivre le fil d’une remarque de l’artiste pour tenter d’y répondre. À propos d’une série de photographies, intitulée Looking right then left... then right again (2009-2010),qui présentent des personnes de dos ou de profil dont le regard, que l’image ne montre pas, est pourtant perçu comme suspendu à un hors -champ lointain et invisible, Pierre-Yves Brest déclare : « Chaque image est à la fois autonome et constitutive de la série. L'ensemble forme une image à part entière, globale, multiple, monumentale et plus complexe. » Cette remarque vaut tout aussi bien, me semble-t-il, pour chacune de ses images que pour l’ensemble de son travail.   Read the entire text